Tres Rios - Costa Rica
+506-8973-2496
voyagesaucostarica@gmail.com

Isla Quiribri

Voyage à la carte en toute liberté, en toute sécurité !

Isla Quiribri


L’île d’Uvita, aussi nommée l’Île Quiribri, est une petite île de 0.8 km² proche du port de Limón  sur la côte Caraïbe. L’île est inhabitée, il est possible de la rejoindre en louant un bateau depuis le port sur la rivière Cieneguita.Isla Uvita l'île quiribri costa rica voyage agence francophone sur mesure

La conquête de l’Amérique fait partie de son histoire .

l'île uvita quiribri costa rica voyage agence francophone sur mesure

L’île possède un passé des plus intéressants : c’est elle qui a accueilli Christophe Colomb et son équipage lors de la cinquième visite en bateau dans les Caraïbes. Les terres étaient encore inconnues jusqu’alors par les Européens.

En effet, l’explorateur s’amarra sur l’île en 1502 pour réparer son bateau et y resta 2 semaines. Les populations locales l’ont accueilli avec des habits faits d’or et de jade. Depuis, la rumeur attribue la paternité du terme « Costa Rica » (Côte Riche) à Christophe Colomb en référence à cet étalage de richesses, mais ce nom ne sera utilisé pour la première fois qu’en 1538.
C’est un lieu très emblématique et pourtant très peu connu du grand public, impressionnant !

 

L’île se compose de deux parties

l'île uvita quiribri costa rica voyage agence francophone sur mesure

L’une est composée d’une végétation riche et luxuriante proche des plages de sables fins.

Sa côte Sud quant à elle contraste par ses roches qui subissent des courants majestueux et violents (voir photos)! L’île mesurant moins de 1km², il vous sera possible d’apprécier ces deux spectacles tout en traversant la forêt.

Facile d’accès ainsi que le théâtre de notre histoire, cet espace encore peu touristique possède de nombreux atouts. On ose à peine imaginer la réaction des conquistadors en tombant sur ces paysages !

 

1502 – Arrivé de Christophe Collomb sur l’île

« Collomb décide de mouiller quelques jours près d’une petite île au large de Limón, qu’il appellera La Huerta, pour que ses hommes s’y reposent. Là, ils rencontrèrent les Indiens Talamancas, les Espagnols sont frappés par l’abondance des variétés végétales et animales, bien supérieure à celle qu’ils connaissaient […] »

Ève Demazière, Les cultures noires d’Amérique Centrale

l'île uvita costa rica voyage agence francophone sur mesure